SE RECONNECTER À LA NATURE, UN DÉFI POUR L’ÉDUCATION DU 21ème SIÈCLE !
Quelle suite pour l’Agora, consacrée à « la (re)connexion à la nature » ?
Cela fait maintenant un peu plus de 3 mois que l’atelier “Se reconnecter à la nature” de l’Agora des colibris est terminé. Lors de la dernière rencontre des 15 et 16 juin à Paris, trois groupes de travail ont émergé et convergé vers une aspiration commune :
 “Coopérer pour être plus percutant” !
Afin de mettre cette volonté commune en musique, un comité de coordination provisoire s’est créé parmi les structures présentes lors de cette rencontre. Les deux fondations présentes, Nature & Découvertes et Terra Symbiosis se sont dites prêtes à soutenir financièrement cette initiative.
Ce comité, constitué actuellement de neuf personnes et qui sera amené à évoluer, s’est réuni à Paris début octobre.
Gillian Cante (Membre de l’académie de la petite enfance et co-fondatrice d’une crèche parentale nature.)
Moïna Fauchier Delavigne (Journaliste, co-auteur du livre “L’enfant dans la nature”)
Crystèle Ferjou (conseillère pédagogique départementale DSDEN79 – accompagnatrice locale de la Recherche Action “Grandir avec la nature” (REN))
Muriel Fifils (Fondatrice de l’école Caminando – Printemps de l’Éducation)
Patricia Jung-Singh (Fondatrice de la Fondation Terra Symbiosis)
François Lenormand (Animateur du Collectif Éducation à la nature en Nomrandie et Vice-président de la Fédération des Clubs Connaître et Protéger la Nature)
Raphaël Mellado (Co-fondateur et enseignant à l’école Être et savoir, et co-organisateur de l’agora en tant que membre du Printemps de l’Éducation)
Marie-Hélène Pillot (Coordinatrice du pôle Relier, co-coordinatrice de l’Agora des colibris. Colibris)
David Sève (Directeur de la Fondation Nature & Découvertes)
Plusieurs points étaient à l’ordre du jour :
1) Définir la raison d’être de cette coordination des réseaux de l’éducation, de l’éducation à la nature et de la connexion à la nature.
Une première version de la raison d’être est ressortie de ces journées de travail. Elle sera amenée à évoluer, mais nous souhaitons vous la partager dès maintenant :
S’organiser en réseau pour être plus visibles, plus impactant pour rendre la connexion à la nature* indissociable de la notion « d’Éducation ».
Ce réseau a pour intention d’amener la société à prendre conscience de l’importance et de l’urgence de développer la connexion à la nature pour l’épanouissement de l’humain et la préservation de la planète.
* Nous entendons par connexion avec la nature un contact direct et régulier avec la nature.
2) Définir les missions de cette coordination des réseaux : objectifs généraux et intermédiaires des 3 axes de travail qui étaient ressortis lors de la rencontre à Paris en juin :
– Comment s’organiser pour faire réseau ;
– Réaliser un inventaire des actions existantes, collecter les besoins et partager les bonnes pratiques ;
– Promouvoir la connexion à la nature.
3) Réfléchir à la gouvernance de cette coordination des réseaux. Une volonté commune et forte est ressortie : ne pas faire à la place de, et ne pas créer une structure supplémentaire ou une méta-structure. Ce point n’a pas été totalement débattu.4) Des moyens humains. Parce que se coordonner exige du temps, de l’énergie et une véritable animation, le comité a réfléchi aussi aux moyens humains pour faire avancer ce travail collectif. Un des objectifs est de pouvoir recruter rapidement une ou deux personnes. Elles seront notamment en charge de contacter et d’échanger avec les différentes structures impliquées dans l’éducation, l’éducation à la nature et la connexion à la nature, et les inviter à être partie prenante de ce projet.5) Les moyens financiers. La bonne réalisation de ce vaste projet ne sera possible que si le comité réussit à réunir les moyens financiers nécessaires. Nature et Découvertes et Terra Symbiosis sont prêtes à soutenir son lancement et fédérer d’autres fondations autour de cette initiative.6) Le comité actuel est provisoire. Il se veut à terme être le plus vivant et représentatif possible des structures impliquées dans la connexion à la nature.

Nous vous envoyons ce compte-rendu mais pour la suite de l’avancée de ce projet, nous vous inviterons à vous inscrire à une liste de diffusion.
Merci à toutes et à tous pour votre implication et votre belle énergie !!
Au plaisir d’échanger tout bientôt avec vous,
Belle fin de semaine,

Les membres du comité de coordination